• Accueil
  • > regarder autour περιβλέπω; regarder dans : ἐμβλέπω, le regard de Jésus

21 janvier 2020

regarder autour περιβλέπω; regarder dans : ἐμβλέπω, le regard de Jésus

Classé dans : — evangilegrec @ 14 h 26 min

περιβλέπω, regarder autour ; ἐμβλέπω, regarder dans : le regard de Jésus

-

La Bible pour la liturgie traduit le verset 5 du chapitre 3 de Marc par :

« Promenant sur eux un regard de colère »

tous ces mots traduisent l’expression :

περιβλεψάμενος αὐτοὺς μετ’ ὀργῆς. 

(mot à mot : les ayant regardé d’un regard circulaire avec colère)

Mc 3,5

-

On trouve dans l’évangile de Marc plusieurs verbes ainsi formés sur βλέπω, regarder.

ils ont pour sujet Jésus :

 περιβλέπω< περι  (préposition « autour » ) – βλέπω (voir)
περιβλεψάμενος participe aoriste

et

ἐμβλέπω

εμ (εν >εμ devant β) βλέπω

-

Le mot κύκλῳ est le datif du mot cercle ( a donné cycle) Les personnes sont  « assises en cercle ».

Le verbe, par la présence du préfixe περι comporte déjà l’idée de circularité du regard :

l’insistance est à noter.

Καὶ περιβλεψάμενος τοὺς περὶ αὐτὸν κύκλῳ καθημένους,

Et ayant porté son regard tout autour sur ceux qui étaient assis en cercle. Mc 3,5

-

Le verbe composé sur βλέπω est repris dans le même chapitre quelques versets plus loin :

-

Καὶ περιβλεψάμενος  τοὺς περὶ αὐτὸν κύκλῳ  καθημένους,

c’est une reprise exacte du verset 3

mais la suite est différente :

λέγει, Ἴδε, ἡ μήτηρ μου καὶ οἱ ἀδελφοί μου.

« il dit voici ma mère et mes frères »Mc 3,34

λέγει, Ἴδε il dit « voici… »

 (Ἴδε, est une formule figée qui vient de l’impératif aoriste d’un autre verbe voir ὁράω)

C’est une sorte de passage en revue de ceux qui l’entourent :

cette fois, son regard n’est pas porteur de colère comme au verset 3,

bien au contraire.

-

Deux chapitres plus loin, on retrouve ce verbe :

Καὶ περιεβλέπετο ἰδεῖν τὴν τοῦτο ποιήσασαν.

Et il observait tout autour pour voir celle qui avait fait cela

Mc 5,32

-

περιεβλέπετο : 3è personne du singulier de l’imparfait voix moyenne

-

Là aussi Jésus est entouré d’une grande foule qui le presse au point que ses disciples lui en font la remarque,

et il sent que quelqu’un l’a touché : il cherche à savoir qui (c’est la femme hémoroïsse) .

Le verbe à l’infinitif aoriste ἰδεῖν de ὁράω (voir)  donne le but.

On voit ainsi que les deux verbes ne sont pas synonymes.

Il y a dans le verbe composé une idée de recherche, donnée par le préverbe.

Et le contexte montre toujours les sentiments de Jésus.

-

Les disciples de Jésus lui disent qu’il est vain de chercher à savoir qui vient de le toucher.

Le verbe exprime donc l’attention particulière de Jésus.

-

Un autre verbe est composé sur βλέπω

Le verbe ἐμβλέπω

ἐμβλέψας : participe aoriste actif, dans :

Ὁ δὲ Ἰησοῦς ἐμβλέψας αὐτῷ ἠγάπησεν αὐτόν

Mc 10,21

Jésus ayant regardé en lui (plus que l’ayant regardé) l’aima.

Jésus dans ce passage, regarde l’ homme riche

qui veut savoir comment le suivre, alors qu’il a de grands biens.

Cet homme repart tout triste .

Juste après, nous avons une nouvelle occurrence du verbe composé cette fois de περι :

Καὶ περιβλεψάμενος ὁ Ἰησοῦς

λέγει τοῖς μαθηταῖς αὐτοῦ,

Πῶς δυσκόλως οἱ τὰ χρήματα ἔχοντες εἰς τὴν βασιλείαν τοῦ θεοῦ εἰσελεύσονται.

Mc 10,23.27

Et Jésus, ayant regardé tout autour,

dit à ses disciples :

Combien difficilement ceux qui possèdent les richesses entreront dans le royaume de Dieu !

-

Mc 11.11

Καὶ εἰσῆλθεν εἰς Ἱεροσόλυμα  εἰς τὸ ἱερόν :

 

et il entra vers Jérusalem vers le temple

« vers » pour marquer le mouvement, et faire le parallèle avec : εἰς Βηθανίαν

voir les traductions 

καὶ περιβλεψάμενος πάντα,

et ayant tout regardé d’un regard circulaire

ὀψίας ἤδη οὔσης τῆς ὥρας,

comme déjà l’heure était tardive

ἐξῆλθεν εἰς Βηθανίαν μετὰ τῶν δώδεκα.

il sortit vers Béthanie avec les douze.

-

Les évangélistes parlent avec précision du regard de Jésus,

surtout Marc:

on trouve également d’autres verbes, par exemple θεωρέω :

Ἰησοῦς κατέναντι τοῦ γαζοφυλακίου

ἐθεώρει

πῶς ὁ ὄχλος βάλλει χαλκὸν εἰς τὸ γαζοφυλάκιον

Mc 12,41

Et Jésus s’étant assis vis-à-vis du trésor,

regardait (ἐθεώρει)

comment la foule mettait de la monnaie dans le trésor.

Et plusieurs riches mettaient beaucoup.

-

Le regard de ceux qui l’entourent et veulent le piéger est tout autre :

παρετήρουν αὐτὸν Mc 3,2

ils le surveillaient, verbe formé sur τηρέω, garder. 

C’est l’idée de fermeture ici.

-

On peut dire que les préverbes ajoutent l’idée d’une attention particulière

que Jésus porte sur chaque personne,

un regard large et en même temps qui voit dans le coeur des personnes.

 

Laisser un commentaire

En route pour les JMJ 2016 ... |
Ousmane TIMERA |
Omero Marongiu-Perria |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PUISSANT MAITRE MEDIUM SHA...
| Où subsiste la catholicité ?
| Formation permanente