• Accueil
  • > ὁ δε et lui/et celui-ci

2 juin 2020

ὁ δε et lui/et celui-ci

Classé dans : — evangilegrec @ 22 h 54 min
ὁ δε (et lui/ ou : celui-ci) , survivance, avec sens atténué,
d’un ancien pronom démonstratif, en grec classique : ὅδε…
-comparer l’accentuation-
au pluriel : οἱ δε (et eux/ ceux-ci…)
(le premier mot se décline)
-
Primitivement, c’est un pronom démonstratif (Homère…) = celui-ci.
-
Ne pas confondre ὁ δε+ un nom et  ὃδε (écrit aussi ὁ δε, svt dans le NT)

par exemple, dans Mc 13,17 : ὁ δε Ἰησοῦς
dans ce dernier cas,  δε est la particule enclitique « et »,
et  est  l’article
on traduit par : « et Jésus »
(les noms comportant toujours l’article « *le Jésus »)
δε est toujours placée en deuxième position dans la proposition qu’il coordonne.
Autre exemple :
 οἱ δε ἕνδεκα μαθηταὶ
Mt 28,16
« Les douze disciples »
-
Alors que ὁ δε non suivi d’un substantif
est un pronom, et est l’équivalent de ὄδε :
-
c’est un pronom démonstratif comme οὗτος et ἐκεῖνος.
Il peut aussi se trouver comme deuxième terme d’une corrélation :
celui-ci (ὁ μεν) celui-là (ὁ δε)
Dans Mt 28,17 ὁ δε, au masculin pluriel, 
est traduit par :
« Ceux-ci«  
Καὶ ἰδόντες αὐτὸν προσεκύνησαν , οἱ δὲ ἐδίστασαν.
et l’ayant vu ils se prosternèrent, ceux-ci doutèrent.
-
Mais on trouve d’autres traductions : 
« mais ils »  » mais eux » :
 « mais quelques-uns eurent des doutes » (TOB)
ὁ δε peut être seul exprimé sans correspondant antérieur,
et exprimer le même balancement que si nous avions :
 (ὁι μεν) ceux-ci,  (ὁι δε) mais eux…
c’est une mise en opposition avec le premier membre de la phrase.
ou bien pour ce passage :
« eux qui avaient douté » (traduction de Gallimard, collection de la Pleiade)
ici : signification emphatique, apposition au sujet du verbe de la proposition principale.
-
Non seulement ὁ δε peut se traduire par un pronom démonstratif,
mais aussi par un pronom personnel, et parfois par un pronom relatif (rare).
-
Dans le sens de « et lui » et « eux » ce mot est très fréquent dans le NT.
Exemple : Mc 12,15 et s.
-
En effet, 
ὁ (δε) qu’on appelle un article est en fait un outil polyvalent, 
avec lequel la langue sait faire toutes sortes de choses. 
 
 
 
 

Laisser un commentaire

En route pour les JMJ 2016 ... |
Ousmane TIMERA |
Omero Marongiu-Perria |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PUISSANT MAITRE MEDIUM SHA...
| Où subsiste la catholicité ?
| Formation permanente