Archive pour septembre, 2016

30/09/16 Lc 10, 13-16

13
Οὐαί σοι, Χοραζίν, οὐαί σοι, Βηθσαϊδά: ὅτι εἰ ἐν Τύρῳ καὶ Σιδῶνι ἐγένοντο αἱ δυνάμεις αἱ γενόμεναι ἐν ὑμῖν, πάλαι ἂν ἐν σάκκῳ καὶ σποδῷ καθήμεναι μετενόησαν.
Malheur à toi, Chorazin ! malheur à toi, Bethsaïda ! car, si les miracles qui ont été faits au milieu de vous avaient été faits dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps qu’elles se seraient repenties, en prenant le sac et la cendre.
Syntaxe :
εἰ ἐγένοντο = εἰ + aoriste : dans la subordonnée
ἂν +μετενόησαν = ἂν + aoriste : dans la principale 
C’est l’expression de l’irréel : si… mais en réalité ça ne s’est pas passé comme cela.
Vocabulaire :
ἐν σάκκῳ καὶ σποδῷ καθήμεναι : le participe καθήμεναι signifie « assis », la traduction ne peut pas être littérale , les pénitents se recouvraient la tête de cendre assis sur un sac d’étoffe grossière. 
μετενόησαν : 3ème personne du pluriel de l’aoriste actif de μετανοεω : le préfixe « méta » indique ici un changement (comme dans métamorphose : le changement de forme), « noéo » : penser. Dans le langage courant   »métanoéô » signifie simplement « changer d’avis » , dans le contexte religieux : se repentir.
14
Πλὴν Τύρῳ καὶ Σιδῶνι ἀνεκτότερον ἔσται ἐν τῇ κρίσει, ἢ ὑμῖν.
C’est pourquoi, Tyr et Sidon seront traitées moins rigoureusement que vous au jour du jugement.
15
Καὶ σύ, Καπερναούμ,  ἡ ἕως τοῦ οὐρανοῦ ὑψωθεῖσα, ἕως ᾍδου καταβιβασθήσῃ.
Et toi, Capernaüm, qui as été élevée jusqu’au ciel, tu seras abaissée jusqu’au séjour des morts.
16
Ὁ ἀκούων ὑμῶν ἐμοῦ ἀκούει ` καὶ ὁ ἀθετῶν ὑμᾶς ἐμὲ ἀθετεῖ: ὁ δὲ ἐμὲ ἀθετῶν ἀθετεῖ τὸν ἀποστείλαντά με.
Celui qui vous écoute m’écoute, et celui qui vous rejette me rejette ; et celui qui me rejette rejette celui qui m’a envoyé.

 

Publié dans:Non classé |on 30 septembre, 2016 |Pas de commentaires »

29/09/16 Jean 1, 47-51

47
Εἶδεν ὁ Ἰησοῦς τὸν Ναθαναὴλ ἐρχόμενον πρὸς αὐτόν, καὶ λέγει περὶ αὐτοῦ, Ἴδε ἀληθῶς Ἰσραηλίτης, ἐν ᾧ δόλος οὐκ ἔστιν.
Jésus, voyant venir à lui Nathanaël, dit de lui : Voici vraiment un Israélite, dans lequel il n’y a point de fraude.
48
Λέγει αὐτῷ Ναθαναήλ, Πόθεν με γινώσκεις; Ἀπεκρίθη Ἰησοῦς καὶ εἶπεν αὐτῷ, Πρὸ τοῦ σε Φίλιππον φωνῆσαι, ὄντα ὑπὸ τὴν συκῆν, εἶδόν σε.
D’où me connais-tu ? lui dit Nathanaël. Jésus lui répondit : Avant que Philippe t’appelât, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu.
49
Ἀπεκρίθη Ναθαναήλ  καὶ λέγει αὐτῷ, Ῥαββί, σὺ εἶ ὁ υἱὸς τοῦ θεοῦ, σὺ εἶ  ὁ βασιλεὺς τοῦ Ἰσραήλ.
Nathanaël répondit et lui dit : Rabbi, tu es le Fils de Dieu, tu es le roi d’Israël.
50
Ἀπεκρίθη Ἰησοῦς καὶ εἶπεν αὐτῷ, Ὅτι εἶπόν σοι, Εἶδόν  σε ὑποκάτω τῆς συκῆς, πιστεύεις; Μείζω τούτων ὄψει. 
Jésus lui répondit : Parce que je t’ai dit que je t’ai vu sous le figuier, tu crois ; tu verras de plus grandes choses que celles-ci.
51
Καὶ λέγει αὐτῷ, Ἀμὴν ἀμὴν λέγω ὑμῖν, ἀπ’ ἄρτι ὄψεσθε τὸν οὐρανὸν ἀνεῳγότα, καὶ τοὺς ἀγγέλους τοῦ θεοῦ ἀναβαίνοντας καὶ καταβαίνοντας ἐπὶ τὸν υἱὸν τοῦ ἀνθρώπου.
Et il lui dit : En vérité, en vérité, vous verrez désormais le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre sur le Fils de l’homme.
Pour l’utilisation des préverbes « ανα » ,  » κατα » se référer à l’article de mardi 27/09

 

Publié dans:Non classé |on 29 septembre, 2016 |Pas de commentaires »

28/09/16 Lc 9, 57-62

57
 Ἐγένετο δὲ πορευομένων αὐτῶν ἐν τῇ ὁδῷ, εἶπέν τις πρὸς αὐτόν, Ἀκολουθήσω σοι ὅπου ἂν  ἀπέρχῃ, κύριε.
Pendant qu’ils étaient en chemin, un homme lui dit : Seigneur, je te suivrai partout où tu iras.
Génitif absolu cf. Ragon p.219
58
Καὶ εἶπεν αὐτῷ ὁ Ἰησοῦς, Αἱ ἀλώπεκες φωλεοὺς ἔχουσιν, καὶ τὰ πετεινὰ τοῦ οὐρανοῦ κατασκηνώσεις: ὁ δὲ υἱὸς τοῦ ἀνθρώπου οὐκ ἔχει ποῦ τὴν κεφαλὴν κλίνῃ.
Jésus lui répondit : Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont des nids : mais le Fils de l’homme n’a pas un lieu où il puisse reposer sa tête.
59
Εἶπεν δὲ πρὸς ἕτερον, Ἀκολούθει μοι. Ὁ δὲ εἶπεν, Κύριε, ἐπίτρεψόν μοι ἀπελθόντι πρῶτον θάψαι τὸν πατέρα μου.
Il dit à un autre : Suis-moi. Et il répondit : Seigneur, permets-moi d’aller d’abord ensevelir mon père.
60
Εἶπεν δὲ αὐτῷ ὁ Ἰησοῦς, Ἄφες τοὺς νεκροὺς θάψαι τοὺς ἑαυτῶν νεκρούς: σὺ δὲ ἀπελθὼν διάγγελλε τὴν βασιλείαν τοῦ θεοῦ.
Mais Jésus lui dit : Laisse les morts ensevelir leurs morts ; et toi, va annoncer le royaume de Dieu.
60
Εἶπεν δὲ καὶ ἕτερος, Ἀκολουθήσω σοι, κύριε: πρῶτον δὲ ἐπίτρεψόν μοι ἀποτάξασθαι τοῖς εἰς τὸν οἶκόν μου.
Un autre dit : Je te suivrai, Seigneur, mais permets-moi d’aller d’abord prendre congé de ceux de ma maison.
62
Εἶπεν δὲ ὁ Ἰησοῦς πρὸς αὐτόν, Οὐδείς, ἐπιβαλὼν τὴν χεῖρα αὐτοῦ ἐπ’ ἄροτρον, καὶ βλέπων εἰς τὰ ὀπίσω, εὔθετός ἐστιν εἰς τὴν βασιλείαν τοῦ θεοῦ.
Jésus lui répondit : Quiconque met la main à la charrue, et regarde en arrière, n’est pas propre au royaume de Dieu.

 

Publié dans:Non classé |on 28 septembre, 2016 |Pas de commentaires »

27/09/16 Lc 9,51-56

51
 Ἐγένετο δὲ ἐν τῷ συμπληροῦσθαι τὰς ἡμέρας τῆς ἀναλήψεως  αὐτοῦ, καὶ αὐτὸς τὸ πρόσωπον αὐτοῦ  ἐστήριξεν τοῦ πορεύεσθαι εἰς Ἱερουσαλήμ,
ἐν τῷ +infinitif = pendant que 
Lorsque le temps où il devait être enlevé du monde approcha, Jésus prit la résolution de se rendre à Jérusalem.
51
52
καὶ ἀπέστειλεν ἀγγέλους πρὸ προσώπου αὐτοῦ: καὶ πορευθέντες εἰσῆλθον εἰς κώμην Σαμαρειτῶν, ὥστε ἑτοιμάσαι αὐτῷ.
πορευθέντες εἰσῆλθον : emploi du participe « descriptif », c’est un tour syntaxique influencé par l’hébreu, l’action est décomposée en deux temps : les deux verbes sont de sens proche : « et se mettant en route, il se rendirent »* , mieux traduire par « ils se rendirent »
Il envoya devant lui des messagers, qui se mirent en route et entrèrent dans un bourg des Samaritains, pour lui préparer un logement.
52
53
Καὶ οὐκ ἐδέξαντο αὐτόν, ὅτι τὸ πρόσωπον αὐτοῦ ἦν πορευόμενον εἰς Ἱερουσαλήμ.
Mais on ne le reçut pas, parce qu’il se dirigeait sur Jérusalem.
53
54
Ἰδόντες δὲ οἱ μαθηταὶ αὐτοῦ Ἰάκωβος καὶ Ἰωάννης εἶπον, Κύριε, θέλεις εἴπωμεν πῦρ καταβῆναι ἀπὸ τοῦ οὐρανοῦ, καὶ ἀναλῶσαι αὐτούς, ὡς  καὶ Ἠλίας ἐποίησεν;
Les disciples Jacques et Jean, voyant cela, dirent : Seigneur, veux-tu que nous commandions que le feu descende du ciel et les consume ?
54
55
Στραφεὶς δὲ ἐπετίμησεν αὐτοῖς, καὶ εἶπεν, Οὐκ οἴδατε οἵου πνεύματός ἐστε ὑμεῖς:
Jésus se tourna vers eux, et les réprimanda:
vous ne savez pas de quel esprit vous êtes?
55
56
ὁ γὰρ υἱὸς τοῦ ἀνθρώπου οὐκ ἦλθεν ψυχὰς ἀνθρώπων ἀπολέσαι, ἀλλὰ σῶσαι.  Καὶ ἐπορεύθησαν εἰς ἑτέραν κώμην.
Vocabulaire :
Sur ἀπέστειλεν voir p.288 Prévost Nouveau vocabulaire biblique : apostellô , ici à l’aoriste « il envoya » au loin , a donné apôtre : apostolos.
καταβῆναι: katabainô ici à l’infinitif, mot qui comporte un préfixe : kata (de haut en bas)+bainô (marcher), l’inverse est « anabainô » : avec le préfixe ana : « de bas en haut », ces verbes  reviennent souvent : l’esprit « descend » sur Jésus, …
πνεύματός : génitif de πνεύμα, qui désigne à la fois le souffle et l’esprit. L’esprit saint nous enveloppe comme le souffle du vent qui pénètre partout. 
Car le fils de l’homme n’est pas venu pour détruire l’âme des hommes mais pour la sauver. Et ils allèrent dans un autre bourg.
ἀγγέλους : « angelos », ici à l’accusatif pluriel « angelous ». Ce mot existait dans la langue homérique déjà au sens de « messager » , celui qui part annoncer la venue de quelqu’un. ἀγγέλω : annoncer. Dans la Septante le mot traduit l’hébreu pour signifier ange. Le mot passe en latin : « angelus », et se retrouve dans beaucoup de langues indo-européennes « angel, ange… »
Publié dans:Non classé |on 27 septembre, 2016 |Pas de commentaires »

26/09/16 Lc 9,46-50

46
 Εἰσῆλθεν δὲ διαλογισμὸς ἐν αὐτοῖς, τὸ τίς ἂν εἴη μείζων αὐτῶν.
optatif avec ἂν 
Or, une pensée leur vint à l’esprit, savoir lequel d’entre eux était le plus grand.
46
47
Ὁ δὲ Ἰησοῦς ἰδὼν τὸν διαλογισμὸν τῆς καρδίας αὐτῶν, ἐπιλαβόμενος παιδίου,  ἔστησεν αὐτὸ παρ’ ἑαυτῷ,
aoriste « plaça » de ιστημι
Jésus, voyant la pensée de leur cœur, prit un petit enfant, le plaça près de lui,
47
48
καὶ εἶπεν αὐτοῖς, Ὃς ἐὰν δέξηται τοῦτο τὸ παιδίον ἐπὶ τῷ ὀνόματί μου ἐμὲ δέχεται: καὶ ὃς ἐὰν ἐμὲ δέξηται δέχεται τὸν ἀποστείλαντά με: ὁ γὰρ μικρότερος ἐν πᾶσιν ὑμῖν ὑπάρχων οὗτος ἔσται μέγας.
εὰν  avec le subjonctif : éventuel
et leur dit : Quiconque reçoit en mon nom ce petit enfant me reçoit moi-même ; et quiconque me reçoit reçoit celui qui m’a envoyé. Car celui qui est le plus petit parmi vous tous, c’est celui-là qui est grand.
48
49
 Ἀποκριθεὶς δὲ ὁ Ἰωάννης εἶπεν, Ἐπιστάτα, εἴδομέν τινα ἐπὶ τῷ ὀνόματί σου ἐκβάλλοντα δαιμόνια: καὶ ἐκωλύσαμεν αὐτόν, ὅτι οὐκ ἀκολουθεῖ μεθ’ ἡμῶν.
Ἀποκριθεὶς δὲ ὁ Ἰωάννης εἶπεν,participe déclaratif calquée sur l’hébreu
Jean prit la parole, et dit : Maître, nous avons vu un homme qui chasse des démons en ton nom ; et nous l’en avons empêché, parce qu’il ne nous suit pas.
49
50
Καὶ εἶπεν πρὸς αὐτὸν ὁ Ἰησοῦς, Μὴ κωλύετε: ὃς γὰρ οὐκ ἔστιν καθ’ ἡμῶν ὑπὲρ ἡμῶν ἐστιν.
 Μὴ+ impératif présent : défense ponctuelle
Ne l’en empêchez pas, lui répondit Jésus ; car qui n’est pas contre vous est pour vous.
50
Publié dans:Non classé |on 26 septembre, 2016 |2 Commentaires »

25/09/16 Lc 16,19-31

19
 Ἄνθρωπος δέ τις ἦν πλούσιος, καὶ ἐνεδιδύσκετο πορφύραν καὶ βύσσον, εὐφραινόμενος καθ’ ἡμέραν λαμπρῶς.
Il y avait un homme riche, qui était vêtu de pourpre et de fin lin, et qui chaque jour menait joyeuse et brillante vie.
19
20
Πτωχὸς δέ τις ἦν ὀνόματι Λάζαρος, ὃς ἐβέβλητο πρὸς τὸν πυλῶνα αὐτοῦ ἡλκωμένος
Il y avait un pauvre, nommé Lazare, qui était couché à sa porte, couvert d’ulcères,
20
21
καὶ ἐπιθυμῶν χορτασθῆναι ἀπὸ τῶν  ψιχίων τῶν πιπτόντων ἀπὸ τῆς τραπέζης τοῦ πλουσίου: ἀλλὰ καὶ οἱ κύνες ἐρχόμενοι ἀπέλειχον τὰ ἕλκη αὐτοῦ.
et désireux de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche ; et même les chiens venaient encore lécher ses ulcères.
21
22
Ἐγένετο δὲ ἀποθανεῖν τὸν πτωχόν, καὶ ἀπενεχθῆναι αὐτὸν ὑπὸ τῶν ἀγγέλων εἰς τὸν κόλπον Ἀβραάμ: ἀπέθανεν δὲ καὶ ὁ πλούσιος, καὶ ἐτάφη.
Ἐγένετο δὲ + proposition infinitive = tour fréquent , mais non classique
La proposition infinitive est formée du sujet à l’accusatif et du verbe à l’infinitif.
Il advint que le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli.
22
23
Καὶ ἐν τῷ ᾍδῃ ἐπάρας τοὺς ὀφθαλμοὺς αὐτοῦ, ὑπάρχων ἐν βασάνοις, ὁρᾷ τὸν  Ἀβραὰμ ἀπὸ μακρόθεν, καὶ Λάζαρον ἐν τοῖς κόλποις αὐτοῦ.
Et dans le séjour des morts, il leva les yeux ; et, tandis qu’il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein.
23
24
Καὶ αὐτὸς φωνήσας εἶπεν, Πάτερ Ἀβραάμ, ἐλέησόν με, καὶ πέμψον Λάζαρον, ἵνα βάψῃ τὸ ἄκρον τοῦ δακτύλου αὐτοῦ ὕδατος, καὶ καταψύξῃ τὴν γλῶσσάν μου: ὅτι ὀδυνῶμαι ἐν τῇ φλογὶ ταύτῃ.
Il s’écria : Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu’il trempe le bout de son doigt dans l’eau et me rafraîchisse la langue ; car je souffre cruellement dans cette flamme.
24
25
Εἶπεν δὲ Ἀβραάμ, Τέκνον, μνήσθητι ὅτι ἀπέλαβες σὺ τὰ ἀγαθά σου ἐν τῇ ζωῇ σου, καὶ Λάζαρος ὁμοίως τὰ κακά: νῦν δὲ ὧδε παρακαλεῖται, σὺ δὲ ὀδυνᾶσαι.
Abraham dit : Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et que Lazare a eu les maux pendant la sienne ; maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres.
25
26
Καὶ ἐπὶ πᾶσιν τούτοις, μεταξὺ ἡμῶν καὶ ὑμῶν χάσμα μέγα ἐστήρικται, ὅπως οἱ θέλοντες διαβῆναι ἔνθεν πρὸς ὑμᾶς μὴ δύνωνται, μηδὲ οἱ ἐκεῖθεν πρὸς ἡμᾶς διαπερῶσιν.
Et surtout, il y a entre nous et vous un grand abîme, afin que ceux qui voudraient passer d’ici vers vous, ou de là vers nous, ne puissent le faire.
26
27
Εἶπεν δέ, Ἐρωτῶ οὖν σε, πάτερ, ἵνα πέμψῃς αὐτὸν εἰς τὸν οἶκον τοῦ πατρός μου,
Le riche dit : Je te prie donc, père Abraham, d’envoyer Lazare dans la maison de mon père ; car j’ai cinq frères.
27
28
ἔχω γὰρ πέντε ἀδελφούς, ὅπως διαμαρτύρηται αὐτοῖς, ἵνα μὴ καὶ αὐτοὶ ἔλθωσιν εἰς τὸν τόπον τοῦτον τῆς βασάνου.
C’est pour qu’il leur atteste ces choses, afin qu’ils ne viennent pas aussi dans ce lieu de tourments.
28
29
Λέγει αὐτῷ Ἀβραάμ, Ἔχουσιν Μωσέα  καὶ τοὺς προφήτας: ἀκουσάτωσαν αὐτῶν.
Abraham répondit : Ils ont Moïse et les prophètes ; qu’ils les écoutent.
29
30
Ὁ δὲ εἶπεν, Οὐχί, πάτερ Ἀβραάμ: ἀλλ’ ἐάν τις ἀπὸ νεκρῶν πορευθῇ πρὸς αὐτούς, μετανοήσουσιν.
Et il dit : Non, père Abraham, mais si quelqu’un des morts va vers eux, ils se repentiront.
30
31
Εἶπεν δὲ αὐτῷ, Εἰ Μωσέως καὶ τῶν προφητῶν οὐκ ἀκούουσιν, οὐδέ, ἐάν τις ἐκ νεκρῶν ἀναστῇ, πεισθήσονται.
 ἀναστῇ de ἀνἰστημι : ressusciter
Et Abraham lui dit : S’ils n’écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand même quelqu’un des morts ressusciterait.
31
25/09/16  Lc 16,19-31 a_left
Publié dans:Non classé |on 25 septembre, 2016 |Pas de commentaires »

10/09/16 Luc 6, 43-49

43

Οὐ γάρ ἐστιν δένδρον καλὸν ποιοῦν καρπὸν σαπρόν: οὐδὲ  δένδρον σαπρὸν ποιοῦν καρπὸν καλόν.   Ce n’est pas un bon arbre qui porte du mauvais fruit, ni un mauvais arbre qui porte du bon fruit.
44 Ἕκαστον γὰρ δένδρον ἐκ τοῦ ἰδίου καρποῦ γινώσκεται. Οὐ γὰρ ἐξ ἀκανθῶν συλλέγουσιν σῦκα, οὐδὲ ἐκ βάτου τρυγῶσιν σταφυλήν.   Car chaque arbre se connaît à son fruit. On ne cueille pas des figues sur des épines, et l’on ne vendange pas des raisins sur des ronces.
45 Ὁ ἀγαθὸς ἄνθρωπος ἐκ τοῦ ἀγαθοῦ θησαυροῦ τῆς καρδίας αὐτοῦ προφέρει τὸ ἀγαθόν, καὶ ὁ πονηρὸς ἄνθρωπος ἐκ τοῦ πονηροῦ θησαυροῦ τῆς καρδίας αὐτοῦ προφέρει τὸ πονηρόν: ἐκ γὰρ τοῦ περισσεύματος τῆς καρδίας λαλεῖ τὸ στόμα αὐτοῦ.   L’homme bon tire de bonnes choses du bon trésor de son cœur, et le méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor ; car c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle.
46  Τί δέ με καλεῖτε, Κύριε, κύριε, καὶ οὐ ποιεῖτε ἃ λέγω;   Pourquoi m’appelez-vous Seigneur, Seigneur ! et ne faites-vous pas ce que je dis ?
47 Πᾶς ὁ ἐρχόμενος πρός με καὶ ἀκούων μου τῶν λόγων καὶ ποιῶν αὐτούς, ὑποδείξω ὑμῖν τίνι ἐστὶν ὅμοιος:   Je vous montrerai à qui est semblable tout homme qui vient à moi, entend mes paroles, et les met en pratique.
48 ὅμοιός ἐστιν ἀνθρώπῳ οἰκοδομοῦντι οἰκίαν, ὃς ἔσκαψεν καὶ ἐβάθυνεν, καὶ ἔθηκεν θεμέλιον ἐπὶ τὴν πέτραν: πλημμύρας δὲ γενομένης, προσέρρηξεν  ὁ ποταμὸς τῇ οἰκίᾳ ἐκείνῃ, καὶ οὐκ ἴσχυσεν σαλεῦσαι αὐτήν: τεθεμελίωτο γὰρ ἐπὶ τὴν πέτραν.

 

  Il est semblable à un homme qui, bâtissant une maison, a creusé, creusé profondément, et a posé le fondement sur le roc. Une inondation est venue, et le torrent s’est jeté contre cette maison, sans pouvoir l’ébranler, parce qu’elle était bien bâtie.
49 Ὁ δὲ ἀκούσας καὶ μὴ ποιήσας ὅμοιός ἐστιν ἀνθρώπῳ οἰκοδομήσαντι οἰκίαν ἐπὶ τὴν γῆν χωρὶς θεμελίου: ᾗ προσέρρηξεν ὁ ποταμός, καὶ εὐθέως  ἔπεσεν, καὶ ἐγένετο τὸ ῥῆγμα τῆς οἰκίας ἐκείνης μέγα.   Mais celui qui entend, et ne met pas en pratique, est semblable à un homme qui a bâti une maison sur la terre, sans fondement. Le torrent s’est jeté contre elle : aussitôt elle est tombée, et la ruine de cette maison a été grande.
Publié dans:Non classé |on 9 septembre, 2016 |Pas de commentaires »

Posez vos questions

N’hésitez pas à poser des questions sur la traduction du texte, des problèmes de compréhension,de grammaire, vocabulaire, etc. Besoin de renseignements sur tel ou tel ouvrage…

Et aussi vos remarques ou vos compléments de commentaire sur le texte et sa traduction.

Et vous qui êtes biblistes ou théologiens, apportez votre pierre à la bonne nouvelle…

Ce blog doit être un lieu de partage, pour qu’il ait sa raison d’être.

Publié dans:Non classé |on 8 septembre, 2016 |Pas de commentaires »

09/09/16 Luc 6, 39-42

39
 Εἶπεν δὲ  παραβολὴν αὐτοῖς, Μήτι δύναται τυφλὸς τυφλὸν ὁδηγεῖν; Οὐχὶ ἀμφότεροι εἰς βόθυνον πεσοῦνται;
Il leur dit aussi cette parabole : Un aveugle peut-il conduire un aveugle ? Ne tomberont-ils pas tous deux dans une fosse ?
39
40
Οὐκ ἔστιν μαθητὴς ὑπὲρ τὸν διδάσκαλον αὐτοῦ: κατηρτισμένος δὲ πᾶς ἔσται ὡς ὁ διδάσκαλος αὐτοῦ.
Le disciple n’est pas plus que le maître ; mais tout disciple bien formé sera comme son maître.
40
41
Τί δὲ βλέπεις τὸ κάρφος τὸ ἐν τῷ ὀφθαλμῷ τοῦ ἀδελφοῦ σου, τὴν δὲ δοκὸν τὴν ἐν τῷ ἰδίῳ ὀφθαλμῷ οὐ κατανοεῖς;
Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ?
41
42
Ἢ  πῶς δύνασαι λέγειν τῷ ἀδελφῷ σου, Ἀδελφέ, ἄφες ἐκβάλω τὸ κάρφος τὸ ἐν τῷ ὀφθαλμῷ σου, αὐτὸς τὴν ἐν τῷ ὀφθαλμῷ σου δοκὸν οὐ βλέπων; Ὑποκριτά, ἔκβαλε πρῶτον τὴν δοκὸν ἐκ τοῦ ὀφθαλμοῦ σου, καὶ τότε διαβλέψεις ἐκβαλεῖν τὸ κάρφος τὸ ἐν τῷ ὀφθαλμῷ τοῦ ἀδελφοῦ σου.
Grammaire et vocabulaire:
En gras dans le passage précédent, vous trouvez un verbe répété trois fois.
ἐκβάλω : subjonctif présent 1è pers.
ἔκβαλε : impératif présent 2è p
ἐκβαλεῖν : infinitif présent
Nous vous renvoyons à un article précédent où il était question des nombreux verbes formés à partir du verbe  βάλω précédé d’un préverbe
(« diabalô », jeter en travers, a donné « diable », « parabalô » , mettre l’un à côté de l’autre pour comparer, a donné parabole)
Ici le sens du préverbe ἐκ est « hors de » jeter hors de , c’est à dire « arracher »
Ou comment peux-tu dire à ton frère : Frère, laisse-moi arracher la paille qui est dans ton œil, toi qui ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite, arrache premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment arracher la paille qui est dans l’œil de ton frère.
Précision grammaticale :
Nous avons souligné dans le texte le participe présent moyen-passif du verbe katartizômai, préparer, organiser, d’où : se préparer , travailler à son perfectionnement.
Etymologie :
Ὑποκριτά :vocatif de  Ὑποκριτὴς (vocatif en ά, pour ce mot de la 1ère déclinaison des mots masculins. C’est la déclinaison que suit μαθητὴς, par exemple. (Cf. Lieutaud p.30 ou Ragonp.24)
Ce mot est intéressant puisque le verbe correspondant :
 Ὑποκρινομαι
signifie d’abord :
  »donner la réplique au théâtre », « jouer un rôle ».
Il faut se souvenir que dans le théâtre grec les acteurs portaient un masque,  le sens français d « être hypocrite »  c’est « dire quelque chose en portant un masque. »
Publié dans:Non classé |on 8 septembre, 2016 |2 Commentaires »

08/09/16 Matt 1,18-23

Τοῦ δὲ Ἰησοῦ χριστοῦ ἡ γέννησις οὕτως ἦν.
Μνηστευθείσης γὰρ τῆς μητρὸς αὐτοῦ Μαρίας τῷ Ἰωσήφ,
πρὶν ἢ συνελθεῖν αὐτούς,
εὑρέθη ἐν γαστρὶ ἔχουσα ἐκ πνεύματος ἁγίου.
 Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus Christ. Alors que Marie, sa mère, avait été fiancée à Joseph, elle se trouva enceinte, par la vertu du Saint Esprit, avant qu’ils eussent habité ensemble.
Proposition soulignée : génitif absolu, voir note ci-après
(πρὶν ἢ + proposition infinitive = avant que)
εὑρέθη ἐν γαστρὶ ἔχουσα : tour non classique « il se trouva qu’elle eut dans son ventre »
19
Ἰωσὴφ δὲ ὁ ἀνὴρ αὐτῆς, δίκαιος ὤν, καὶ μὴ θέλων αὐτὴν παραδειγματίσαι, ἐβουλήθη λάθρᾳ ἀπολῦσαι αὐτήν.
Joseph, son époux, étant un homme de bien et ne voulant pas la diffamer, se proposa de rompre secrètement avec elle.
20
Ταῦτα δὲ αὐτοῦ ἐνθυμηθέντος, ἰδού, ἄγγελος κυρίου κατ’ ὄναρ ἐφάνη αὐτῷ, λέγων, Ἰωσήφ, υἱὸς Δαυίδ, μὴ φοβηθῇς παραλαβεῖν Μαριὰμ τὴν γυναῖκά σου: τὸ γὰρ ἐν αὐτῇ γεννηθὲν ἐκ πνεύματός ἐστιν ἁγίου.
 Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit : Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient du Saint Esprit ;
21
Τέξεται δὲ υἱόν, καὶ καλέσεις τὸ ὄνομα αὐτοῦ Ἰησοῦν ‘  αὐτὸς γὰρ σώσει τὸν λαὸν αὐτοῦ ἀπὸ τῶν ἁμαρτιῶν αὐτῶν.
elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus ; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés.
22
Τοῦτο δὲ ὅλον γέγονεν, ἵνα πληρωθῇ τὸ ῥηθὲν ὑπὸ τοῦ κυρίου διὰ τοῦ προφήτου, λέγοντος ‘
Tout cela arriva afin que s’accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète :
23
Ἰδού, ἡ παρθένος ἐν γαστρὶ ἕξει καὶ τέξεται υἱόν, καὶ καλέσουσιν τὸ ὄνομα αὐτοῦ Ἐμμανουήλ, ὅ ἐστιν μεθερμηνευόμενον, Μεθ’ ἡμῶν ὁ θεός.
Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous.
En rouge : un des rares mots féminins de la 2ème déclinaison
Grammaire : 
Beaucoup de participes dans ce passage et notamment 2 participes au génitif absolu : cette construction comporte un sujet au génitif et un participe au génitif, le tout se traduisant en français par une proposition circonstancielle: 
Nous avons souligné ces deux propositions.
cf. Ragon p.219
Vocabulaire :
sur πνεύμα voir Prévost Nouveau vocabulaire biblique, p. 463

 

Publié dans:Non classé |on 8 septembre, 2016 |Pas de commentaires »
12

En route pour les JMJ 2016 ... |
Ousmane TIMERA |
Omero Marongiu-Perria |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PUISSANT MAITRE MEDIUM SHA...
| Où subsiste la catholicité ?
| Formation permanente