13 mai 2018

Dim. 13/05/18 Jn 17, 11b-19

Classé dans : au fil des jours — evangilegrec @ 0 h 01 min

TOB 

-

Ecouter l’Evangile en grec :

-

Jn17,11b-19

-
11b
Πάτερ ἅγιε,
Père saint,
τήρησον αὐτοὺς ἐν τῷ ὀνόματί σου,
garde-les en ton nom,
ᾧ δέδωκάς μοι,
(le nom) que tu m’as donné,
au datif (on devrait avoir l’accusatif)
ἵνα ὦσιν ἕν,
afin qu’ils soient un,
καθὼς ἡμεῖς.
comme nous.
-
12
Ὅτε ἤμην μετ’ αὐτῶν ,
Quand j’étais avec eux,
ἐγὼ ἐτήρουν αὐτοὺς ἐν τῷ ὀνόματί σου:
Moi je les gardais en ton nom ;
ᾧ δέδωκάς  μοι
(le nom) que tu m’as donné
καὶ ἐφύλαξα,
et j’ai veillé sur eux,
καὶ οὐδεὶς ἐξ αὐτῶν ἀπώλετο,
et aucun d’eux ne s’est perdu,
εἰ μὴ ὁ υἱὸς τῆς ἀπωλείας,
si ce n’est le fils de la perdition,
ἵνα ἡ γραφὴ πληρωθῇ.
afin que l’Ecriture fût accomplie.
-
13
Νῦν δὲ πρός σε ἔρχομαι,
Mais maintenant je viens à toi,
καὶ ταῦτα λαλῶ ἐν τῷ κόσμῳ,
et je dis ces choses, dans le monde,
ἵνα ἔχωσιν τὴν χαρὰν τὴν ἐμὴν πεπληρωμένην ἐν ἑαυτοῖς.
afin qu’ils aient ma joie complète en eux-mêmes.
-
14
Ἐγὼ δέδωκα αὐτοῖς τὸν λόγον σου,
Moi je leur ai donné ta parole,
καὶ ὁ κόσμος ἐμίσησεν αὐτούς,
et le monde les a haïs,
ὅτι οὐκ εἰσὶν ἐκ τοῦ κόσμου,
parce qu’ils ne sont pas du monde,
ἐκ + génitif : préposition pour indiquer l’origine
καθὼς ἐγὼ οὐκ εἰμὶ ἐκ τοῦ κόσμου.
comme moi je ne suis pas du monde.
-
15
Οὐκ ἐρωτῶ ἵνα ἄρῃς αὐτοὺς ἐκ τοῦ κόσμου,
Je ne demande pas que tu les retires du monde,
ἀλλ’ ἵνα τηρήσῃς αὐτοὺς ἐκ τοῦ πονηροῦ.
mais que tu les préserves du mal.
-
16
Ἐκ τοῦ κόσμου οὐκ εἰσίν,
Ils ne sont pas du monde,
καθὼς ἐγὼ οὐκ εἰμὶ ἐκ τοῦ κόσμου.
comme moi je ne suis pas du monde.
-
17
Ἁγίασον αὐτοὺς ἐν τῇ ἀληθείᾳ
Consacre-les dans la vérité ;
 ὁ λόγος ὁ σὸς ἀλήθειά ἐστιν.
ta parole est vérité.
-
18
Καθὼς ἐμὲ ἀπέστειλας εἰς τὸν κόσμον,
Comme tu m’as envoyé dans le monde,
κἀγὼ ἀπέστειλα αὐτοὺς εἰς τὸν κόσμον.
moi aussi je les ai envoyés dans le monde.
-
19
Καὶ ὑπὲρ αὐτῶν ἐγὼ ἁγιάζω ἐμαυτόν,
Et pour eux je me consacre moi-même,
ἵνα ὦσιν καὶ αὐτοὶ ἡγιασμένοι ἐν ἀληθείᾳ.
afin qu’eux aussi soient consacrés dans la vérité.

-

Traduction pour la liturgie :

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi :
« Père saint,
garde mes disciples unis dans ton nom,
le nom que tu m’as donné,
pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes.
Quand j’étais avec eux,
je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné.
J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu,
sauf celui qui s’en va à sa perte
de sorte que l’Écriture soit accomplie.
Et maintenant que je viens à toi,
je parle ainsi, dans le monde,
pour qu’ils aient en eux ma joie,
et qu’ils en soient comblés.
Moi, je leur ai donné ta parole,
et le monde les a pris en haine
parce qu’ils n’appartiennent pas au monde,
de même que moi je n’appartiens pas au monde.
Je ne prie pas pour que tu les retires du monde,
mais pour que tu les gardes du Mauvais.
Ils n’appartiennent pas au monde,
de même que moi, je n’appartiens pas au monde.

Sanctifie-les dans la vérité :
ta parole est vérité.
De même que tu m’as envoyé dans le monde,
moi aussi, je les ai envoyés dans le monde.
Et pour eux je me sanctifie moi-même,
afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité. »

 

Laisser un commentaire

En route pour les JMJ 2016 ... |
Ousmane TIMERA |
Omero Marongiu-Perria |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PUISSANT MAITRE MEDIUM SHA...
| Où subsiste la catholicité ?
| Formation permanente