1 avril 2020

Mer. 01/04/20 Jn 8,31-42

Classé dans : au fil des jours — evangilegrec @ 0 h 01 min
Jn 8, 31-42
-
Ecouter l’Evangile en grec : 
-
Cliquez ici pour lire dans la TOB
-
31
Ἔλεγεν οὖν ὁ Ἰησοῦς
Jésus, disait donc
πρὸς τοὺς πεπιστευκότας αὐτῷ Ἰουδαίους,
aux Juifs qui croyaient en lui :
Ἐὰν ὑμεῖς μείνητε ἐν τῷ λόγῳ τῷ ἐμῷ,
Si vous, vous  demeurez dans ma parole,
ἀληθῶς μαθηταί μου ἐστέ,
véritablement vous êtes mes disciples ;
-
 πεπιστευκότας :  participe parfait , acc. pl. de πιστεύω
πιστεύω + datif : croire en, se confier à, se fier à 
Nuance différente dans  : πιστεύω +εἰς : croire à la réalité de
(cf.BAILLY, Hachette 2000, p. 1560)
-
32
καὶ γνώσεσθε τὴν ἀλήθειαν,
et vous connaîtrez la vérité,
futur de γινώσκω connaître
καὶ ἡ ἀλήθεια ἐλευθερώσει ὑμᾶς.
et la vérité vous rendra libres.
ἐλευθερόω rendre libre
-
33
Ἀπεκρίθησαν  πρὸς αὐτόν 
Ils lui répondirent :
Σπέρμα Ἀβραάμ ἐσμεν,
Nous sommes la semence d’Abraham,
καὶ οὐδενὶ δεδουλεύκαμεν πώποτε:
et nous n’avons jamais été les esclaves de personne ;
parfait de δουλεύω être esclave
πῶς σὺ λέγεις
comment toi, dis-tu :
ὅτι Ἐλεύθεροι γενήσεσθε;
Vous deviendrez libres ?
-
34
Ἀπεκρίθη αὐτοῖς ὁ Ἰησοῦς,
Jésus leur répondit :
Ἀμὴν ἀμὴν λέγω ὑμῖν,
Amen, amen, je vous dis,
ὅτι πᾶς ὁ ποιῶν τὴν ἁμαρτίαν
que tout homme qui commet le péché
δοῦλός ἐστιν τῆς ἁμαρτίας.
 est esclave du péché.
-
35
Ὁ δὲ δοῦλος οὐ μένει
Or, l’esclave ne demeure pas
ἐν τῇ οἰκίᾳ εἰς τὸν αἰῶνα,
dans la maison pour l’éternité,
ὁ υἱὸς μένει εἰς τὸν αἰῶνα.
le fils demeure pour l’éternité.
-
36
Ἐὰν οὖν ὁ υἱὸς ὑμᾶς ἐλευθερώσῃ,
Si donc le Fils vous rend libres,
subjonctif aoriste de ἐλευθερόω rendre libre
ὄντως ἐλεύθεροι ἔσεσθε.
réellement vous serez libres.
-
37
Οἶδα ὅτι σπέρμα Ἀβραάμ ἐστε:
Je sais que vous êtes la semence d’Abraham ;
ἀλλὰ ζητεῖτέ με ἀποκτεῖναι,
mais vous cherchez à me tuer,
ὅτι ὁ λόγος ὁ ἐμὸς οὐ χωρεῖ* ἐν ὑμῖν.
parce que ma parole ne trouve pas place en vous.
-
38
 Ἃ ἐγὼ ἑώρακα παρὰ τῷ πατρί  λαλῶ ·
Ce que moi j’ai vu auprès de mon Père, je le dis :
παρὰ + datif  (τῷ πατρί)  : chez, auprès de 
καὶ ὑμεῖς οὖν
 vous aussi donc ,
ἃ ἠκούσατε παρὰ τοῦ πατρός, 
ce que vous avez entendu de votre père,
παρὰ + génitif (τοῦ πατρός) : de, dans le sens de
« d’auprès de » , « de la part de » .
ποιεῖτε.
vous le faites.
-
39
Ἀπεκρίθησαν καὶ εἶπαν αὐτῷ,
Ils répondirent et lui dirent :
Ὁ πατὴρ ἡμῶν Ἀβραάμ ἐστιν.
Notre père, c’est Abraham.
Λέγει αὐτοῖς ὁ Ἰησοῦς,
Jésus leur dit :
Εἰ τέκνα τοῦ Ἀβραὰμ ἐστε 
si vous êtes enfants d’Abraham,
τὰ ἔργα τοῦ Ἀβραὰμ ἐποιεῖτε♦. 
vous feriez les œuvres d’Abraham.
-
♦(autre leçon des manuscrits :  ἐποιεῖτε →ἐποιεῖτε ἄν)
On a ici une période dissymétrique :
Dans la protase Εἰ + indicatif présent (ἐστε) :
Si vous êtes (et vous l’êtes en réalité! )
Dans l’apodose (c’est-à-dire l’action principale qui en dépend) on a  : 
 l ‘ imparfait ἐποιεῖτε (+ ἄν ?)  qui exprime l’irréel du présent : 
Cette dissymétrie est rare, mais elle est signifiante ici.
cf. RAGON §330
-
40
Νῦν δὲ ζητεῖτέ με ἀποκτεῖναι,
Mais maintenant vous cherchez à me tuer,
ἄνθρωπον**ὃς τὴν ἀλήθειαν ὑμῖν λελάληκα,
 moi, un homme qui vous ai dit la vérité,
-
ἣν ἤκουσα παρὰ τοῦ θεοῦ:
que j’ai entendue de la part Dieu :
τοῦτο Ἀβραὰμ οὐκ ἐποίησεν.
cela, Abraham ne l’a pas fait.
-
41
Ὑμεῖς ποιεῖτε τὰ ἔργα τοῦ πατρὸς ὑμῶν.
Vous, vous faites les œuvres de votre père.
 Εἶπαν [οὖν] αὐτῷ,
Ils lui dirent :
Ἡμεῖς ἐκ πορνείας οὐ γεγεννήμεθα,
Nous, nous ne sommes pas engendrés de la prostitution,
parfait passif de γεννάω engendrer
ἕνα πατέρα ἔχομεν, τὸν θεόν.
nous n’avons qu’un seul Père, Dieu.
-
42
Εἶπεν αὐτοῖς ὁ Ἰησοῦς,
Jésus leur dit :
Εἰ ὁ θεὸς πατὴρ ὑμῶν ἦν,
Si Dieu était votre Père,
ἠγαπᾶτε ἂν ἐμέ:
vous m’aimeriez ;
ἐγὼ γὰρ ἐκ τοῦ θεοῦ ἐξῆλθον καὶ ἥκω:
car moi, c’est de Dieu que je suis venu et que je suis là ;
ἥκω : être là
ἐκ + génitif : marque l’origine. 
οὐδὲ γὰρ ἀπ’ ἐμαυτοῦ ἐλήλυθα,
et en effet, ce n’est pas de moi-même que je suis venu,
ἀλλ’ ἐκεῖνός με ἀπέστειλεν.
 mais c’est celui-là qui m’a envoyé.
-
ἐκεῖνός correspond à ille en latin,
pourrait contenir ici une forme de grandeur ?
(se différencie de οὗτος, iste)
-
 *Verset 37 :  χωρέω verbe dénominatif,
dérive de : χώρα, espace, territoire
Le verbe a pour sens premier :
1. faire place, se retirer
2.changer de place se déplacer. 
Au verset 35 : le verbe μένω , demeurer 
est opposé à l’idée de déplacement.
-
Par conséquent,
χωρέω peut se traduire ici par : Trouver un espace, une place.
ἐν + datif : dans, sans idée de mouvement.
Car le verbe contient une idée de mouvement,
mais la préposition qui suit n’en contient pas. 
Il y a eu un mouvement, dont le résultat devrait être stable
(« devrait » car le verbe est à la forme négative)
-
**
ἄνθρωπον : par l’emploi de ce mot, 
en apposition au pronom personnel   με (me)
Jésus insiste sur son caractère humain,
il s’est fait homme au milieu des hommes et n’a pas été entendu. 

Laisser un commentaire

En route pour les JMJ 2016 ... |
Ousmane TIMERA |
Omero Marongiu-Perria |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PUISSANT MAITRE MEDIUM SHA...
| Où subsiste la catholicité ?
| Formation permanente