12 septembre 2020

Sam. 12/09/20 Lc 6,43-49

Classé dans : au fil des jours — evangilegrec @ 0 h 01 min

Lc 6,43-49

TOB

-
43
Οὐ γάρ ἐστιν δένδρον καλὸν ποιοῦν καρπὸν σαπρόν ·
Car il n’y a pas de bon arbre qui produise de mauvais fruit,
οὐδὲ πάλιν δένδρον σαπρὸν ποιοῦν καρπὸν καλόν.
ni d’un autre côté de mauvais arbre qui produise de bon fruit.
-
44
Ἕκαστον γὰρ δένδρον ἐκ τοῦ ἰδίου καρποῦ γινώσκεται.
Car chaque arbre se reconnaît à son propre fruit.
Οὐ γὰρ ἐξ ἀκανθῶν συλλέγουσιν σῦκα,
Car on ne cueille pas sur des épines des figues,
οὐδὲ ἐκ βάτου  σταφυλὴν τρυγῶσιν
et l’on ne vendange pas non plus du raisin pris sur un buisson.
-
45
Ὁ ἀγαθὸς ἄνθρωπος
L’homme bon,
ἐκ τοῦ ἀγαθοῦ θησαυροῦ τῆς καρδίας
du bon trésor de son cœur,
 προφέρει τὸ ἀγαθόν,
 tire le bien,
καὶ ὁ πονηρὸς  ἐκ τοῦ πονηροῦ 
et l’homme mauvais, du mauvais trésor
 προφέρει τὸ πονηρόν ·
tire le mal :
 ἐκ γὰρ περισσεύματος  καρδίας
car à partir de l’abondance du cœur
λαλεῖ τὸ στόμα αὐτοῦ.
sa bouche parle.
-
46
 Τί δέ με καλεῖτε,
Mais pourquoi m’appelez-vous :
Κύριε, κύριε,
« Seigneur, Seigneur »
καὶ οὐ ποιεῖτε
et ne faites-vous pas
ἃ λέγω ;
ce que je dis ?
-
47
Πᾶς ὁ ἐρχόμενος πρός με
Tout homme qui vient à moi 
καὶ ἀκούων μου τῶν λόγων
et entend mes paroles
καὶ ποιῶν αὐτούς,
et les met en pratique,
ὑποδείξω ὑμῖν τίνι ἐστὶν ὅμοιος ·
je vous montrerai à qui il est semblable :
-
48
ὅμοιός ἐστιν
Il est semblable
ἀνθρώπῳ οἰκοδομοῦντι οἰκίαν,
à un homme qui bâtit une maison,
ὃς ἔσκαψεν καὶ ἐβάθυνεν,
qui a bêché et qui creusait profondément,
καὶ ἔθηκεν θεμέλιον ἐπὶ τὴν πέτραν·
 et qui a posé le fondement sur le roc ;
πλημμύρης δὲ γενομένης,
une inondation étant survenue,
προσέρηξεν ὁ ποταμὸς τῇ οἰκίᾳ ἐκείνῃ,
le torrent s’est jeté contre cette maison,
καὶ οὐκ ἴσχυσεν σαλεῦσαι αὐτήν·
et il n’a pu l’ébranler,
 διὰ τὸ καλῶς οἰκοδομῆσθαι αὐτήν.
parce qu’elle avait été bien bâtie.
-
49
Ὁ δὲ ἀκούσας καὶ μὴ ποιήσας
Mais celui qui a entendu et n’a pas mis en pratique,
ὅμοιός ἐστιν ἀνθρώπῳ οἰκοδομήσαντι οἰκίαν
est semblable à un homme qui a bâti une maison
ἐπὶ τὴν γῆν
sur la terre,
χωρὶς θεμελίου · 
sans fondement ;
ᾗ προσέρηξεν ὁ ποταμός,
contre laquelle le torrent s’est jeté
καὶ  εὐθὺς συνέπεσεν,
et aussitôt elle s’est écroulée,
καὶ ἐγένετο τὸ ῥῆγμα τῆς οἰκίας ἐκείνης μέγα.
et la ruine de cette maison-là a été grande.

 

Laisser un commentaire

En route pour les JMJ 2016 ... |
Ousmane TIMERA |
Omero Marongiu-Perria |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PUISSANT MAITRE MEDIUM SHA...
| Où subsiste la catholicité ?
| Formation permanente