• Accueil
  • > Jn 14,27-31a Analyse du vocabulaire

20 mai 2019

Jn 14,27-31a Analyse du vocabulaire

Classé dans : — evangilegrec @ 8 h 31 min
Jn 14, 27-31a
-
Εἰρήνην ἀφίημι ὑμῖν,
Je vous laisse la paix ;
-
ἀφίημι composé de ἀφ- (préverbe) et ίημι
(premier sens dans langue homérique et ion.-attique : lancer, laisser aller)
verbe souvent employé dans le NT avec différentes nuances de sens : 
laisser partir, laisser, pardonner…)
-
Εἰρήνην : le mot traduit Shalôm dans la Septante ,
la Paix. Ces deux mots ne sont pas à l’origine l’antithèse de la guerre. 
Shalôm comme Εἰρήνη désignent une plénitude, le fait d’être bien, une harmonie, 
cela peut être l’harmonie au sein d’une communauté.
Les deux mots sont employés au début d’une conversation 
pour s’enquérir de la santé, du bien-être de l’interlocuteur :
exemple en Jg 6,23, l’ange du seigneur à Gédéon :
« καὶ εἶπεν αὐτῷ κύριος Εἰρήνη σοι, μὴ φοβοῦ μὴ ἀποθάνῃς. »
« Et le Seigneur lui dit : la paix soit avec toi, ne crains pas de mourir »
Εἰρήνη traduit Shalôm
Salutation qui se retroouve dans le NT (Annonciation…)
 Εἰρήνη est aussi employé en fin de conversation, par exemple dans
la Septante Jg 18,6 « Allez en paix »…
Ici le mot fait écho à
Jn 14 v. 1 : Μὴ ταρασσέσθω ὑμῶν ἡ καρδία· 
Que votre coeur ne soit pas bouleversé, 
la paix est à l’opposé du trouble des coeurs.
(N.B. : Le verbe ταράσσω, troubler, bouleverser
intervient aussi lorsque Jésus est face à la mort)
-
εἰρήνην τὴν ἐμὴν δίδωμι ὑμῖν:
je vous donne ma paix ;
οὐ καθὼς ὁ κόσμος δίδωσιν,
ce n’est pas comme le monde donne,
ἐγὼ δίδωμι ὑμῖν.
que je vous donne.
-
ὁ κόσμος« le monde »
c’est à dire ceux qui n’ont pas accepté de recevoir la Parole.
Voir Jn 1,10 :
  »καὶ ὁ κόσμος αὐτὸν οὐκ ἔγνω » , « et le monde ne l’a pas connu. »
-
καθὼς : souvent chez Jean (de même que)
-
Μὴ ταρασσέσθω ὑμῶν ἡ καρδία,
Que votre cœur ne se trouble pas,
μηδὲ δειλιάτω.
et ne soit pas craintif.
-
L’emploi des pronoms personnels  
et des adjectifs possessifs :
 important dans tout ce passage. 
Ils soulignent l’union de Jésus et de ses disciples.
-
δίδωμι : donner 
Ce n’est pas un simple don
(à la manière du monde) mais une « habitation » de l’homme en Dieu 
et de Dieu en l’homme) voir le contexte : 
« mon Père en moi et moi en lui »
importance du verbe « demeurer » ( μένω) et du mot demeure « μόνη »
dans les passages précédents. 
Cf. jours précédents dans la liturgie. 
-
 δειλιάτω ne s’effraie : sens plus fort que le verbe préc. ταρασσέσθω
-
28
Ἠκούσατε ὅτι ἐγὼ εἶπον ὑμῖν,
Vous avez entendu que je vous ai dit :
Ὑπάγω καὶ ἔρχομαι πρὸς ὑμᾶς.
Je m’en vais, et je viens à vous.
-
Ὑπάγω καὶ ἔρχομαι 
(un retour en arrière sur ce que Jésus a dit à ses disciples auparavant:)
Ὑπάγω : aller, s’en aller , partir, verbe qui est employé très souvent 
dans la première partie de l’évangile de Jean, (Jn chapitres 1 à 13)
 ἔρχομαι : mot qui ponctue également la première partie, 
tout en marquant une gradation : « je m’en vais », puis  » je viens ».
Souvent employé dans l’expression : 
« mon heure vient » ; à différents temps :
(cf. notice) « mon heure vient, est venue, est là ». 
Plus loin ici, on trouve πορεύομαι πρὸς + acc. 
encore une gradation par rapport aux deux verbes précédents : 
« aller vers »
construction reprise parallèlement à : 
ἔρχομαι πρὸς ὑμᾶς
je viens vers vous.
-
Εἰ ἠγαπᾶτέ με,
Si vous m’aimiez,
ἐχάρητε ἂν
vous vous réjouiriez
-
Εἰ + imparfait dans la prop. subordonnée 
imparfait + ἂν, dans la principale↓ = irréel du présent 
-
ὅτι πορεύομαι  πρὸς τὸν πατέρα:
de ce que je vais au Père ;
ὅτι ὁ πατήρ μείζων μού ἐστιν.
parce que le Père est plus grand que moi.
-
Dans ce « discours d’adieu » de Jésus au sien :
promesse de la joie  : ἐχάρητε ἂν (au conditionnel )
-
29
Καὶ νῦν εἴρηκα ὑμῖν πρὶν γενέσθαι:
Et je vous l’ai dit maintenant, avant que cela n’arrive ;
-
εἴρηκα : parfait de λέγω, pourrait se traduire par le présent.
πρὶν γενέσθαι / ὅταν γένηται : 
deux moments de la passion évoqués ici (avant, après) ↑
-
ἵνα, ὅταν γένηται, πιστεύσητε.
afin que, lorsque ce sera arrivé, vous croyiez.
-
30
Οὐκέτι πολλὰ λαλήσω μεθ’ ὑμῶν:
Je ne parlerai plus beaucoup avec vous ;
ἔρχεται γὰρ ὁ τοῦ κόσμου ἄρχων,
car le prince du monde vient ;
καὶ ἐν ἐμοὶ οὐκ ἔχει οὐδέν:
et il n’a rien en moi. TOB : il n’a en moi aucune prise
-
ὁ τοῦ κόσμου ἄρχων : périphrase
pour désigner le diable, démon, celui qui divise, le mal cf notice « démon »
-
31
ἀλλ’ ἵνα γνῷ ὁ κόσμος
Mais, afin que le monde connaisse
ὅτι ἀγαπῶ τὸν πατέρα,
que j’aime le Père,
καὶ καθὼς ἐνετείλατό μοι ὁ πατήρ,
et que, comme le Père m’a commandé,
οὕτως ποιῶ.
ainsi j’agis,
Ἐγείρεσθε,
levez-vous,
ἄγωμεν ἐντεῦθεν.
partons d’ici.
-
 ἐντέλλομαι : commander, ordonner. 
Nom dérivé : ἡ ἐντολή, instruction, ordre, commandement 
le premier commandement : aimer ἀγαπῶ
Ἐγείρεσθε impératif présent de Ἐγείρω au passif.
 Ἐγείρω : ressusciter, à l’impératif seulement est traduit par : lève-toi, debout. 

 

Laisser un commentaire

En route pour les JMJ 2016 ... |
Ousmane TIMERA |
Omero Marongiu-Perria |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PUISSANT MAITRE MEDIUM SHA...
| Où subsiste la catholicité ?
| Formation permanente