• Accueil
  • > La voix passive : une théologie ?

3 juillet 2020

La voix passive : une théologie ?

Classé dans : — evangilegrec @ 17 h 23 min

Dans le Nouveau Testament,

comment l’emploi de la voix passive, dans des passages significatifs,

peut-il être interprété ?

« que ton nom soit sanctifié »

ἀγιασθήτω τὸ ὄνομα σου

qu’il soit sanctifié (voix passive de ἀγιάζω) par qui ?

Par l’assemblée des hommes qui reconnaissent activement le nom de Dieu comme saint ?

« C’est toi qui l’as dit » Jésus parle ainsi, quand on l’interroge sur son identité :

ce n’est pas lui qui impose son nom,

c’est à l’homme de le découvrir.

L’homme est l’agent, l’acteur.

-

Les évangiles proposent, comme le dit Eric Emmanuel Schmidt (Encyclopédie Jésus, p. 527)

un texte « participatif ».

καὶ υἱὸς Ὑψίστου κληθήσεται,

Et il sera appelé « Fils du très haut »

Lc 1,32

Par qui ?

par Dieu lui-même ? par l’entourage de Jésus qui le verra vivre ?

(C’est ici l’annonce à Marie de la naissance de Jésus)

par les hommes ? par tout homme qui le recevra dans sa vie ?

-

De même le verbe « voir » est employé au passif dans les scènes d’apparitions,

insistant sur la part active du témoin (ce que la traduction ne rend pas toujours)

ὥφθη « fut vu » et non pas « il apparut » comme c’est souvent traduit.

La Pentecôte :

Καὶ ὤφθησαν αὐτοῖς διαμεριζόμεναι γλῶσσαι ὡσεὶ πυρός,

Ac 2,3

Et des langues séparées comme de feu furent vues par eux = leur apparurent.

Après la résurrection :

ἐφανερώθη il fut manifesté = il apparut

Mc 16,12 et s.

ἐθεάθη il fut vut (traduit aussi par « apparut »)

Mc 16,11 et s.

-

Ainsi la voix passive peut-elle être une théologie :

comment reconnaître Jésus fils de Dieu et son action ?

Par soi-même, par le témoignage de celui qui voit,

les textes parlent de l’action du voyant et non de l’action de celui qui est vu.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

En route pour les JMJ 2016 ... |
Ousmane TIMERA |
Omero Marongiu-Perria |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PUISSANT MAITRE MEDIUM SHA...
| Où subsiste la catholicité ?
| Formation permanente