• Accueil
  • > Lire le grec (entraînement)

10 octobre 2017

Lire le grec (entraînement)

Classé dans : — evangilegrec @ 9 h 05 min

Allez dans « bibliques.com » cf bibliographie: (ou livre de Lieutaud p. 6) 

Apprenez l’alphabet et les remarques de lecture

puis entraînez-vous à lire le début de l’évangile du 3 octobre ci-joint avec sa transcription : 

51
 Ἐγένετο δὲ ἐν τῷ συμπληροῦσθαι τὰς ἡμέρας τῆς ἀναλήψεως  αὐτοῦ,
égénéto dé èn tô sumplèrousthai tas èméras tès analèpséôs autou
-
ε se lit é (e fermé bref)  , η se lit è (e ouvert long)
lire les diphtongues  : αυ  / ου  : au / ou
Toutes les lettres se prononcent : ἐν = èn ; τὰς : on entend le « s » de la fin.
_
traduction : Quand arrivèrent les jours de l’accomplissement de son ascension ,
_
καὶ αὐτὸς τὸ πρόσωπον αὐτοῦ  ἐστήριξεν τοῦ πορεύεσθαι εἰς Ἱερουσαλήμ,
kai autos to prosôpon autou estèrixèn tou poreuésthai eis Ierousalèm,
-
Nous soulignons ici les diphtongues .
Cf aussi : « ai » comme ail dans πορεύεσθαι et συμπληροῦσθαι du verset 51.
« ei » comme dans soleil au verset 52 : ἀπέστειλεν…
et : ἑτοιμάσαι (avant dernier mot du verset 52) : oi le i s’entend « « 
_
il prit la résolution de se rendre à Jérusalem.
_
52
καὶ ἀπέστειλεν ἀγγέλους πρὸ προσώπου αὐτοῦ:
kai apésteilèn angélous pro prosôpou autou
-
Quand deux γ (gamma) se suivent (dans ἀγγέλους)  le premier γ  se prononce n ; à la lecture, faites entendre le n.
_
Il envoya devant lui des messagers,
_
 καὶ πορευθέντες εἰσῆλθον εἰς κώμην Σαμαρειτῶν,  ὥστε ἑτοιμάσαι αὐτῷ.
kai poreuthéntès eisèlthon eis kômèn Samareitôn , ôsté étoimasai autô.
-
Il est plus correct de prononcer « ow »  la première diphtongue de αὐτῷ (comme dans now en angl. )
Vous avez noté que le ω est à lire comme un o long ouvert, ce qui explique notre transcription par ô.
_
qui se mirent en route et entrèrent dans un village de  Samaritains, pour préparer sa venue.
_

Laisser un commentaire

En route pour les JMJ 2016 ... |
Ousmane TIMERA |
Omero Marongiu-Perria |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PUISSANT MAITRE MEDIUM SHA...
| Où subsiste la catholicité ?
| Formation permanente