19 décembre 2019

Manuscrits

Classé dans : — evangilegrec @ 17 h 35 min

Manuscrits du Nouveau Testament 

-

1516 : date de la première édition imprimée du Nouveau Testament par Erasme à Amsterdam.

Avant cette date, la transmission s’est faite par des manuscrits multiples.

Pour cette raison, il y a de nombreuses variantes textuelles.

 

-

Des « familles » de  manuscrits se constituent : elles comportent les mêmes variantes.

Au cours des trois premiers siècles, le support privilégié fut le papyrus.

Les plus anciens manuscrits connus à ce jour datent du début du IIIè siècle.

Cependant, on a quelques mots de l’évangile de Jean qui datent d’environ 150.

A partir du III è siècle, le parchemin est utilisé, c’est un support plus solide mais plus cher.

Le parchemin est une peau de mouton travaillée.

-

Les premières versions du Nouveau Testament sont écrites en onciales (des majuscules)

On connaît trois grands manuscrits onciaux du IV è Vè siècle qui comportent la totalité de la Bible:

Le Vaticanus B03, conservé à la bibliothèque vaticane depuis 1475

Il date de 340, une commande de Constantin à Eusèbe de Césarée sur parchemin.

Le Sinaiticus N01 découvert dans le monastère de Sainte-Catherine au Sinaï en 1859

L’alexandrinus A 02

-

Les familles de manuscrits : 

  • Les alexandrins (Alexandrie IV è siècle). Base des éditions Nestle-Aland (voir plus loin).
  • les byzantins (base de la tradition orientale, il y a une recherche pour harmoniser les formes)

En fait, plus on remonte dans le temps, plus les variantes sont nombreuses.

En effet, la Bonne nouvelle s’est d’abord transmise à l’oral :

  • En hébreu autour de Jérusalem,
  • en araméen au-delà de l’Euphrate
  • et en grec dans l’Empire romain,

Ce fut d’abord une catéchèse orale.

-

A partir du XVIIIè siècle, il y eut des travaux de classification des manuscrits,

jusqu’au début du XXè siècle

Un érudit allemand qui a marqué les travaux de classification

a donné son nom à une famille de manuscrits :

Eberhard Nestle.

Au cours du XXè siècle les travaux sont repris par un autre érudit : Kurt Aland.

Cette famille de manuscrits a été acceptée par la Société biblique (les protestants)

et par le service équivalent chez les catholiques en 1966.

On appelle cette version « le texte standard » .

Il s’appuie essentiellement sur le travail des érudits alexandrins.

 

Laisser un commentaire

En route pour les JMJ 2016 ... |
Ousmane TIMERA |
Omero Marongiu-Perria |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PUISSANT MAITRE MEDIUM SHA...
| Où subsiste la catholicité ?
| Formation permanente