• Accueil
  • > MARC : MOUVEMENT DU TEXTE

8 janvier 2018

MARC : MOUVEMENT DU TEXTE

Classé dans : — evangilegrec @ 8 h 41 min

Le verbe être et la structure de l’évangile de Marc :

I. Avant la Transfiguration : un secret bien gardé :

-

Καὶ  εὐθὺς  ἀναβαίνων  ἐκ  τοῦ  ὕδατος

et aussitôt sortant de l’eau

εἶδεν  σχιζομένους  τοὺς  οὐρανοὺς

il vit les cieux se séparer en deux 

καὶ  τὸ  πνεῦμα  ὡς  περιστερὰν  καταβαῖνον  εἰς  αὐτὸν·

et l’esprit comme une colombe descendre sur lui :

καὶ  φωνὴ  ἐγένετο ἐκ  τῶν  οὐρανῶν, 

et une voix vint des cieux :

Σὺ  εἶ  ὁ  υἱός  μου  ὁ  ἀγαπητός… Mc 1, 11

tu es mon fils bien aimé …

 

Le Père s’adresse à la deuxième personne du singulier

à son Fils lors de son baptême, il le confirme dans sa mission.

N.B. :  Dieu parle ≠ dans l’évangile de Jean où l’évangéliste témoigne.

-

Dans l’évangile de Marc, Jésus laisse les personnes de son entourage s’ interroger

ou déclarer  :

Οἶδα  σε  τίς  εἶ  ὁ  ἄγιος  τοῦ  θεοῦ.

(Le démon :) Je sais qui tu es , le fils de Dieu.

Jésus lui dit : tais – toi !

Chacun cherche qui il est :

Ἰδοὺ  ἡ  μήτηρ  σου  καὶ  οἱ  ἀδελφοί  σου  ἔξω  ζητοῦσίν  σε.

Voici ta mère et ton frère à l’extérieur te cherchent. 

Mais ils s’interrogent : 

(sauf le mauvais esprit, cf. ci-dessus,  »je sais » à qui Jésus demande de se taire).

τίς  ἄρα  οὗτος στιν  ὅτι  καὶ  ὁ  ἄνεμος  καὶ  ἡ  θάλασσα  ὑπακούει  αὐτῷ ;

qui donc est celui-ci que même le vent et mer lui obéissent? 

οὐχ  οὗτος  στιν  ὁ  τέκτων,

n’est-il pas le charpentier?

ὁ  υἱὸς  τῆς  Μαρίας  καί  ἀδελφὸς  Ἰακώβου  καὶ  Ἰωσῆτος  καὶ  Ἰούδα  καὶ  Σίμωνος ;

le fils de Marie et le frère de Jacob et de …

Les disciples ne comprennent pas son identité.

ἄλλοι  δὲ  ἔλεγον  ὅτι  Ἠλίας  στιν .

D’autres disaient qu’il était Elie 

Serait-il un prophète? 

Τίνα με λέγουσιν οἱ ἄνθρωποι  εναι;

 Les hommes qui disent-ils que je suis? 

Υμεῖς  δὲ  τίνα με λέγετε  εἶναι ;

et vous qui dites-vous que je suis? 

Jésus laisse à chacun la possibilité de répondre. 

Ὁ  Πέτρος  λὲγει αὐτῶ ·  Σὺ  ε  ὁ  Χριστός.

Pierre lui dit : tu es le Christ.

Un peu vivement, et sans comprendre peut-être.

Car il est trop tôt : Jésus le fait taire. 

-

Mais plus tard, Dieu le Père confirme son fils : 

Οτος  στιν  ὁ  υος  μου  ὁ  ἀγαπητός.

κούετε  ατο.      Mc 9,7

-

 Celui-ci est mon fils bien aimé . Ecoutez-le. 

il s’adresse non plus seulement à Jésus seul (tu es : verset 11) 

Mais à ses disciples les plus proches lors de la Transfiguration. 

Passages cité ci-dessus cf. : Mc 1,24, Mc 3,32. 4,40-41. 6,3. 6,14. 8,27. 8,29

-

 II 2ème « partie », après la Transfiguration 

-

Υἱὲ  Δαυίδ’  Ἰησοῦ  ἐλέησόν  με.

Fils de David aie pitié de moi.

(paroles de l’aveugle)

Ὁ  ἀρχιερεὺς  ἐπηρώτα  αὐτον  καὶ  λέγει  αὐτῷ,  Σὺ  ε  ὁ  χριστὸς  ὁ  υἱὸς  τοῦ  εὐλογητοῦ ;

Le chef des prêtres l’interroge et lui dit : es-tu le Christ le fils du Dieu béni ?

Ὁ δὲ  Ἰησοῦς  εἶπεν,  γώ  εμι. 

Et Jésus dit : je le suis.

 

Jésus laisse autrui s’interroger, questionner, affirmer de lui-même .

Οκ  οδα  τν  νθρωπον  τοτον.

Je ne sais pas qui est cet homme :  

Paradoxalement, son plus proche ami, Pierre le renie. 

Ἐπηρώτησεν  αὐτον  ὁ  Πιλᾶτος · Σὺ  εἶ  ὁ  βασιλεὺς  τῶν  Ἰουδαίων ;

Pilate lui demanda : es-tu le roi des Juifs?

alors que ses adversaires s’approchent de la vérité…

(à leur insu : car quel sens Pilate donne-t-il à cette expression : 

le roi des Juifs? )

ὁ  δὲ  ἀποκριθεὶς  αὐτῶ  λέγει,  Σ  λέγεις.

il lui répond : c’est toi qui le dit. 

Καὶ  τὸ  καταπέτασμα  τοῦ  ναοῦ  ἐσχίσθη  εἰς  δύο  ἀπ’ ἄνωθεν  ἕως  κάτω.

et le voile du temple se sépara en deux de haut en bas.

Ἴδων  δὲ  ὁ  κεντυρίων  ὁ  παρεστηκὼς  ἐξ  ἐναντίας  αὐτοῦ  ὅτι  οὕτως  ἐξέπνευσεν,

et le centurion qui se tenait tout près en face de lui quand il expira,

εἶπεν·  ληθς  οτος  ὁ  ἄνθρωπος  υἱὸς  θεοῦ  ν. 

dit : vraiment cet homme était le fils de Dieu. 

le centurion : l’étranger (et non plus ses intimes comme au chapitre 9)

Ἀληθῶς : vraiment : avec assurance, cette-fois-ci,

et non plus sous forme interrogative comme ci-dessus.

οτος  ὁ  ἄνθρωπος, cet homme = fils de Dieu :

reconnaît l’identité divine de Jésus (=Jésus-Christ).

 ν : était (imparfait) :

Faudra -t-il attendre la résurrection pour retrouver le présent de ce verbe être?

-

Donc progressivement les yeux s’ouvrent, le secret se dévoile peu à peu,

le voile ne se déchire qu’à la fin,

(cf. même verbe  ἐσχίσθη, de σχίζω, au début de l’évangile

(baptême : les nuées se déchirent, et à la fin : le rideau du temple) 

et c’est un centurion, un non-juif, un non-disciple qui découvre en premier

qui était vraiment cet homme,

en attendant que le lecteur puisse aussi _peut-être ?_  l’affirmer

après ce témoignage de Marc, et  par lui-même, après le récit de la résurrection,

au présent cette fois, après le récit de la résurrection.

Cf. Mc 10,48. 12,35. 14,61. 14,68. 15,2. 15,39

 

Laisser un commentaire

En route pour les JMJ 2016 ... |
Ousmane TIMERA |
Omero Marongiu-Perria |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PUISSANT MAITRE MEDIUM SHA...
| Où subsiste la catholicité ?
| Formation permanente