• Accueil
  • > Attraction du pronom relatif au cas de son antécédent

17 mai 2018

Attraction du pronom relatif au cas de son antécédent

Classé dans : — evangilegrec @ 9 h 50 min
Exemple de :
Jn 17, 11b

Πάτερ γιε,

Père saint,

τήρησον ατος ν τ νόματί σου,

garde-les en ton nom,

δέδωκάς μοι,

(le nom) que tu m’as donné,

Attraction du cas du relatif au cas de son antécédent,

au datif (on devrait avoir l’accusatif)

-

Voir V §253 grammaire RAGON :

« Normalement le cas du pronom relatif est déterminé

par sa fonction dans la proposition relative. 

Mais lorsque la proposition relative est étroitement liée à la principale,

il arrive que le grec souligne ce lien …

en mettant au même cas l’antécédent et le relatif : 

« §253 : Attraction du relatif par l’antécédent :

quand un relatif simple qui devrait être à l’accusatif a un antécédent au génitif

ou au datif il prend d’ordinaire par attraction le cas de l’antécédent. » 

ν τ νόματί σου, δέδωκάς μοι

en ton nom, que tu m’as donné

Antécédent = datif neutre singulier

ὅ = accusatif neutre singulier/ Complément d’objet direct de δέδωκάς

Par attraction : ὅ se met au cas de l’antécédent (datif) : ᾧ

δέδωκάς μοι

 

 

Laisser un commentaire

En route pour les JMJ 2016 ... |
Ousmane TIMERA |
Omero Marongiu-Perria |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PUISSANT MAITRE MEDIUM SHA...
| Où subsiste la catholicité ?
| Formation permanente