24 janvier 2019

Lc 4,14-21

Classé dans : — evangilegrec @ 9 h 01 min

 

Lc 4,14-21

(Passage lu avec le prologue de Luc dans la liturgie.)

Dans ce passage, Jésus crée le lien entre le Premier et le Deuxième Testament.

Il reprend le texte du prophète Isaïe.

Relier, éclairer :

même si l’évangile a un développement linéaire, l’évangéliste relit (relie) les évènements.

(les récits entre 1,4 et 4,14 sont lus pendant la période de Noël,

puisqu’ils relatent : les annonciations, la nativité, la visitation,

la présentation de Jésus au temple, l’enseignement de Jésus à l’âge de douze ans,

puis, tandis qu’il « croissait en force et en sagesse »,

on le retrouve à trente ans : dans la tentation au désert, puis lors du baptême.)

Lc 4, 14-21

En ce temps-là,
lorsque Jésus, dans la puissance de l’Esprit,
revint en Galilée,
sa renommée se répandit dans toute la région.

Dans la puissance : ἐν τῇ δυνάμει

Dunamis apparaît 118 fois dans le Nouveau Testament.

La racine « duna » qui est aussi présente dans

le verbe δύναμαι (dunamai, pouvoir) 
renvoie à la capacité de faire
et à l’idée de puissance.

de l’esprit : τοῦ πνεύματος

 le Souffle πνεύμα (pneuma) de Dieu : à la fois le souffle et l’esprit
L’esprit comparé au souffle est ce qui pénètre de façon englobante 
comme le souffle du vent qui s’introduit partout

 et tout le monde faisait son éloge.

tout le monde faisait son éloge : δοξαζόμενος ὑπὸ πάντων 
δοξαζόμενος  : verbe « glorifier  » au passif : il était glorifié par tous.
il m’a consacré par l’onction : ἔχρισέν με
 littéralement : il m’a oint, verbe χρίζω, a donné χρίστος : oint

il m’a envoyé

porter la bonne nouvelle aux pauvres

annoncer aux captifs leur libération,

Il m’a envoyé : ἀπέσταλκέν με (verbe apostellô, ici au parfait)
 a donné apôtre.
porter la Bonne Nouvelle : εὐαγγελίσασθαι,
voir article
libération ἄφεσιν
mot employé aussi pour « pardon »
Verbe correspondant : ἀφίημι, laisser aller, délier (des péchés) 

et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue,
remettre en liberté les opprimés,
annoncer une année favorable
accordée par le Seigneur.

qu’ils retrouveront la vueἀνάβλεψιν

littéralement :
le recouvrement de la vue, le préfixe ἀνά évoquant le retour (à un état antérieur)
 
Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit.
Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui.
Alors il se mit à leur dire :
« Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture
que vous venez d’entendre ».
-
aujourd’hui : Σήμερον, adverbe de temps, on reconnaît ἡμερα le jour
s’accomplit : πεπλήρωται verbe πληρόω (cf. début : Lc 1, 1-4
(évènements) qui se sont accomplis : πεπληροφορημένων)
ici au parfait passif 3è pers. du sg.
ce passage de l’écriture : ἡ γραφὴ αὕτη
γραφὴ : graphè : l’écriture , « l’Ecriture » αὕτη : adjectif démonstratif.
que vous venez d’entendreἐν τοῖς ὠσὶν ὑμῶν
Littéralement : dans vos oreilles

Laisser un commentaire

En route pour les JMJ 2016 ... |
Ousmane TIMERA |
Omero Marongiu-Perria |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PUISSANT MAITRE MEDIUM SHA...
| Où subsiste la catholicité ?
| Formation permanente