• Accueil
  • > temple τὸ ἱερόν / ὁ ναός, οῦ

13 mars 2018

temple τὸ ἱερόν / ὁ ναός, οῦ

Classé dans : — evangilegrec @ 22 h 43 min

Le mot « temple » en français : Que traduit-il ?

Un mot τὸ ἱερόν (to hieron), le temple :

part du sens de « sacré » pour finalement désigner le temple lui-même,

l’autre mot : ὁ ναός, οῦ ( naos) le temple, le sanctuaire :

désigne le sens concret d’ « habitation du dieu »,

la construction elle-même ;

dans la religion polythéiste grecque c’est :

« la pièce du temple où se trouve la statue du dieu ».

-

 Bailly : 

ὁ ναός, οῦ : 

Habitation d’un  dieu

I:  temple (Iliade, … Nouveau Testament ex. Jean 2,16 )

II. partie intérieure du temple où se trouvait la statue.

III. Une sorte de niche portative ou était disposée la statue du dieu,

chez les Egyptiens, par exemple, voir sur ce sujet : Hérodote, Histoires

CHANTRAINE : L’étymologie rapproche  ναός de ναίω : habiter,

ce qui confirme cette idée de la pièce où « habite » le dieu.

-

 τὸ ἱερόν:

Au neutre, l’adjectif  ἱερός, ά, όν  est substantivé quand il est précédé du déterminant τό

ἱερός, ά, όν : sacré, saint, « d’origine divine »

τὸ ἱερόν : toute chose consacrée, toute chose sacrée

  1. offrande pour un sacrifice (Od)
  2. Sanctuaire, lieu consacré.

Parfois : τὸ ἱερόν désigne le temple d’une façon plus large que ναός

qui désigne la pièce la plus sacrée de l’édifice. Voir plus haut.

-

Dans l’évangile de Jean 2,13-25 :

il est intéressant de noter le glissement d’un mot à l’autre au cours du texte :

Jn 2,14 et 2,15 : τὸ ἱερόν (il trouva dans le temple des vendeurs…)

(met en valeur le caractère sacré du temple qui ne devrait pas être occupé de cette façon ?)

Jn 2,19 ; 2,20 : ὁ ναός, οῦ (Abattez le temple, je le relèverai)

(…ce temple a été bâti en…) (incompréhension entre les prêtres et Jésus :

emploi de ναός)

Puis « relèvement » (Résurrection) du temple avec la reprise

du mot « ὁ ναός, οῦ »:

Jn 2,21 : le temple de son corps (ὁ ναός, οῦ)

La métaphore introduit au mystère de l’incarnation,

par le sens concret de temple, ναός (venant de ναίω, habiter)

Le corps du Fils est l’habitation concrète du Père.

A noter que Jésus désigne aussi le temple par :

« maison de mon père » (Jn 2,16)

οἶκος τοὺ πατρός.

 

 

 

Laisser un commentaire

En route pour les JMJ 2016 ... |
Ousmane TIMERA |
Omero Marongiu-Perria |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PUISSANT MAITRE MEDIUM SHA...
| Où subsiste la catholicité ?
| Formation permanente