• Accueil
  • > Traductions françaises de la Bible

18 novembre 2017

Traductions françaises de la Bible

Classé dans : — evangilegrec @ 20 h 13 min

 

 Traductions (il en existe d’autres) :

-

 1. Dans la tradition catholique :

 La Bible de Jérusalem  sous la direction de l’École biblique de Jérusalem,

Nouvelle édition revue et augmentée, Paris, Le Cerf, 1973, 1856 p. et 8 cartes, (18,5 x 22,5 cm.).

Nouvelle édition revue en 1998.

Il faut distinguer : BJ 1955 ou BJ 1973 ou BJ 1998

Elle existe en plusieurs formats.

La Bible Osty :

Traduction française sur les textes originaux par Émile Osty avec la collaboration de Joseph Trinquet.

A paru d’abord de 1969 à 1973 en volumes séparés (20 x 14) aux éditions Rencontre à Lausanne.

 La Bible de la Liturgie  1993.

Il s’agit du texte de la Bible établi pour les pays francophones utilisé pour la liturgie.

C’est pourquoi il évite les dissonances et et les ambiguïtés à l’audition

et cherche à réduire les difficultés pour une première compréhension.

-

2. Dans la tradition protestante :

Nouvelle version Segond révisée, dite “Bible à la Colombe” 

Paris/Genève, 1978, Alliance biblique universelle/Société biblique française.

Louis SEGOND (1810-1885) publie l’Ancien Testament

en deux volumes, Genève, 1874, le Nouveau Testament, Genève, 1880.

Puis, après sa mort, sera publiée La Sainte Bible, nouvelle édition revue, Genève, 1910.

 La Sainte Bible, version synodale , (Paris, Société biblique française, 1910) (plusieurs rééditions). 

La Nouvelle Bible Segond = NBS  : 

Édition d’étude, Alliance Biblique Universelle, 2002, 1886 p. (18 x 24 épais. 4 cm), 4 cartes couleur, 2 photos satellites du pays de la Bible. Introductions générales à l’AT et au NT, ainsi que pour chaque livre biblique. Notes abondantes d’ordre textuel, philologique, historique ou géographique. Plus de 200 cartes, tableaux et encadrés thématiques ainsi que des reproductions stylisées d’iconographie ancienne. Un index alphabétique de 80 p. et une concordance essentielle de 100 p.

 3. Bibles de tradition oecuménique :

Traduction oecuménique de la Bible = TOB La Bible. 

Trois nouvelles éditions : 1988, 1994, 2007

et 11e édition, Paris, Cerf-Bibli’o, 2010. Dans cette nouvelle édition de la TOB, ont été intégrés des livres deutérocanoniques de la tradition orthodoxe : 3 et 4 Esdras, 3 et 4 Maccabées, la Prière de Manassé et le Ps 151.

130 spécialistes des trois confessions chrétiennes qui tentent de concilier le sens premier et l’intelligibilité actuelle.

Une édition dans la collection “La Pochothèque”  1996, 1887 p.  

La Bible en français courant  édition de l’Alliance biblique universelle, 1982, éd. révisée, 1997.

Existe en deux présentations :

- L’une de tradition catholique, c’est à dire avec les livres Deutérocanoniques.

- L’autre de tradition protestante, c’est à dire, sans ces mêmes livres

La Bible en français courant recueille les informations et reformule en français.

Maurice Carrez écrit dans Le monde de la Bible n° 135 (mai 1986) p.9 : « Cette Bible vise plus à permettre de découvrir ce qui est dans le texte original qu’à montrer comment cela est dit. C’est une excellente Bible pour la lecture orale et pour les nouveaux lecteurs, ce qui ne l’empêche pas non plus de réjouir les anciens. » 

 La Bible expliquée (= BE) 

Ancien Testament intégrant les livres deutérocanoniques et le Nouveau Testament, traduite de l’hébreu, du grec en français courant, en un volume . Avec tableau chronologique, vocabulaire, et dix pages de cartes, Alliance biblique universelle, 2004.

La Bible expliquée ne contient pas les livres deutérocanoniques (Églises issues de la Réforme). La traduction est celle en français courant, édition révisé de 1997, elle est munie de nombre d’explications placées en colonnes à côté du texte.

-

4. Tradition juive :

 La Bible : traduite du texte original par les membres du Rabbinat français sous la direction de Zadoc KAHN (1839-1905), Paris, Librairie Colbo, 1966, 1221 p. (11 x 16,5), sans notes. Plusieurs rééditions, la première est de 1899.

Traduction André Chouraqui, Paris, DDB, 1985, 2432 p. Édition en un volume qui reprend, en la corrigeant, la traduction parue en 26 volumes chez DDB entre 1974 et 1979, ainsi que celle en 10 volumes (avec commentaires et illustrations), éditée par Lidis, reprise pour le Nouveau Testament seul, par Brépols, en 1984, sous le titre “Le Pacte neuf”.

Bien qu’il s’agisse d’une Bible juive, l’auteur publie : “Le Pacte neuf” (Nouveau Testament.) Pour le traduire, il suppose un texte hébreu à la base, mais qu’il n’a pas sous les yeux, puisque le N.T. nous parvient en langue grecque. il cherche dans la traduction une   »littéralité étymologique » . 

-

5. Autre : La Bible dite de Crampon (Augustin Crampon 1826-1894), a commencé sa carrière en 1884, elle a connu de nombreuses rééditions jusqu’en 1960, ce qui indique sa valeur reconnue et sa fiabilité.

-

6.  Hors traditions confessionnelles, pour une exégèse savante : 

La Bible, l’Ancien Testament, édition publiée sous la direction d’Édouard DHORME, 2 vol., Paris, Gallimard, Bibliothèque de La Pléiade, 1956 et 1959.

Notes très utiles qui concernent la philologie, l’histoire et la géographie, mais ne comportent pas de notes d’ordre théologique puisqu’il s’agit d’une édition non confessionnelle.

-

7. Bible qui a pour projet de traduire dans une langue littéraire et dans le code du lecteur :

La Bible. Nouvelle traduction, Paris Ŕ Montréal, Bayard, Médiaspaul, Service biblique catholique Évangile et Vie, 2001,  de manière abrégée : La Bible Bayard.

-

Source principale pour établir cette liste :

Cours de Bertrand Pinçon, Initiation à la Bible , Théo en ligne. Cours dispensés par la Faculté théologique de Lyon.

 

Laisser un commentaire

En route pour les JMJ 2016 ... |
Ousmane TIMERA |
Omero Marongiu-Perria |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PUISSANT MAITRE MEDIUM SHA...
| Où subsiste la catholicité ?
| Formation permanente