• Accueil
  • > Voici que ἰδού ( idou)

4 janvier 2020

Voici que ἰδού ( idou)

Classé dans : — evangilegrec @ 16 h 08 min
voici :  ἰδού ( idou) 

-

ἰδού, idou, ainsi accentué « vois, voici » adverbe.

On trouve l’ impératif exclamatif,

formé sur le verbe ἰδεῖν à la voix moyenne (peu utilisé)  : ἰδοῦ (notez l’accent).

L’adverbe en découle avec changement d’accent et fixation de la forme.

En ionien-attique : « voir » au présent, c’est ὁράω, et à l’aoriste: εἶδον.

Ce verbe ἰδεῖν sert d’aoriste pour ὁράω et signifie « voir » comme sensation

avec aspect aoristique.

(Ce mot a donné en fr. idée, par ex., et comparer au latin video, voir)

(CHANTRAINE, p.438)

-

L’adverbe dérivé de l’impératif, n’est pas accentuée de la même façon.

Par ce mot très fréquent dans la Septante et dans le NT,

l’attention du lecteur est attirée sur le spectacle inattendu de quelque chose.

idou annonce l’entrée en scène d’un personnage.

Par exemple :

En 24,13 Luc se sert de ce mot idou pour annoncer l’apparition d’un de plusieurs personnages

(cf.  5,12 )

-

Effet de style :

Attirer l’attention.

Donner une hiérarchie des idées.

Annoncer ce qui suit.

-

Par exemple :

kai idou :

Le paralytique qui passe par le toit:

 

Jésus est au milieu des Pharisiens kai idou :

les porteurs du paralytique arrivent (l’objet du miracle).

Cette mise en évidence se retrouve plusieurs fois :

une énumération de circonstances + le fait : sur lequel l’auteur veut attirer le regard

comme le point de vue interne de Jésus.

Kai idou marque une entrée sous les projecteurs (comme si l’on était au cinéma !).

-

Dans le récit de la pêche miraculeuse :

moment décisif où Jésus se rend compte qu’il va choisir ceux qui sont en train de laver leurs filets à l’écart :

coup de projecteur sur eux grâce à l’expression.

Comme si Jésus savait qu’ il ne serait pas entendu par la foule qui l’entoure,

mais qu’il fallait qu’il choisisse des serviteurs autres pour que son enseignement un jour puisse se répandre.

Il est intéressant de voir que le regard s’ajoute au verbe :

le regard tombe soudain sur les deux barques.

 

-

 

Laisser un commentaire

En route pour les JMJ 2016 ... |
Ousmane TIMERA |
Omero Marongiu-Perria |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PUISSANT MAITRE MEDIUM SHA...
| Où subsiste la catholicité ?
| Formation permanente