• Accueil
  • > Voir βλέπω dans Mc 8,22-26

18 février 2020

Voir βλέπω dans Mc 8,22-26

Classé dans : — evangilegrec @ 9 h 58 min

Voir, βλέπω dans Mc 8,22-26

Le verbe Voir et ses composés décrivent comment,
de façon progressive,
l’aveugle recouvre la vue,
mais en sous-texte,
ce sont les yeux des apôtres qui viennent d’être rabroués par Jésus,
qui doivent s’ouvrir.
Dans le passage précédent, de Mc 8, 14-21 Jésus leur dit (verset 18)
Ὀφθαλμοὺς ἔχοντες οὐ βλέπετε;
Ayant des yeux (alors que vous avez des yeux) ne voyez-vous pas ?
Plus largement, c’est le destinataire de l’Evangile qui est ainsi interpellé.
Le regard de l’aveugle qui commence à voir de mieux en mieux
 peut-être la métaphore du regard de l’apôtre qui, d’aveugle qu’il était,
devient clairvoyant.
-
Verset 24 :
ἀναβλέψας : ἀνα (préverbe : vers le haut) d’où : « lever les yeux ».
βλέψας participe aoriste de βλέπω, voir
Βλέπω, ὁρῶ : deux verbes signifiant « voir », 
mais  le premier de ces deux synonymes est une reprise
sans le préverbe du verbe ἀναβλέψας précédent,
Nuances de sens :
Βλέπω : voir, regarder.
ὁρῶ : voir, constater, comprendre que + participe.
L’autre évolution : l’action principale devient le verbe « voir »,
le participe donnant seulement une circonstance dans son premier emploi (verbe principal : »il disait »)
Verset 25 : 
διέβλεψεν : verbe à l’aoriste composé de βλέπω voir, avec le préverbe δια :
qui souligne la totalité, sens courant de διαà travers, c’est-à-dire « de bout en bout ».
« Il vit entièrement ».
 ἐνέβλεπεν encore un composé de βλέπω :
avec le préverbe ἐν; voir (dans, à l’intérieur des choses)
De plus ce verbe est à l’imparfait : état qui dure,
en opposition avec les aoristes précédents : aoriste = ponctuel.
Le verbe précédent à l’aoriste  est ἀπεκατέστη : aoriste 2 de sens intransitif , « se rétablir entièrement » 
de ἀποκαθίστημι  : rétablir, restaurer, littéralement « placer entièrement   »ἀπο » à un état antérieur »
κατα en composition peut avoir l’idée de « tout à fait » « complètement » :
BAILLY Dictionnaire Grec-français, (Hachette 2000) p. 1026.
ἳστημι  »placer » souvent employer en composition (exemple : ἀνα + ίστημι : faire se lever, ressusciter)
-
On a :
voir en levant les yeux (ἀνα), 
voir, 
voir (à travers ou en totalité δια),
et après l’intervention de Jésus qui « restaure/rétablit »  : 
voir à l’intérieur (ἐν)
et de façon durable (imparfait)
La seule variante étant pour « voir que… » ὁρῶ
-
Cette progression du regard fait suite à la mise en garde de Jésus
adressée à ses disciples qui ne voient rient et ne comprennent rien (lecture précédente)
Ils devraient ouvrir les yeux.
Cependant, si l’on en juge par la fin de cette péricope :
« Jésus le renvoya (verbe ἀποστέλλω qui a donné « apôtre » ) dans sa maison »,
Les apôtres ont encore du chemin à faire avant de tout comprendre.
L’évangéliste appelle-t-il tout lecteur à mieux voir ?
-

 

Laisser un commentaire

En route pour les JMJ 2016 ... |
Ousmane TIMERA |
Omero Marongiu-Perria |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PUISSANT MAITRE MEDIUM SHA...
| Où subsiste la catholicité ?
| Formation permanente